J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
Perpignan : les gendarmes demandent Ă  des bronzeuses topless de se rhabiller

Perpignan : les gendarmes demandent Ă  des bronzeuses topless de se rhabiller

Par | 27 août 2020

DĂ©cidĂ©ment, les gendarmes en veulent aux bronzeuses…

Pendant le confinement ils avaient dérangé une bronzeuse pas comme les autres en plein bain de soleil sur la plage. Plus récemment à Sainte-Marie-la-mer près de Perpignan, ils ont épinglé quelques vacancières qui bronzaient seins nus.

Tollé sur les réseaux sociaux

Depuis quelques jours sur les rĂ©seaux, les internautes s’enflamment et le #Seinsnus fait fureur.

Les raisons ? Des gendarmes auraient interpellĂ© plusieurs femmes qui bronzaient seins nus sur une plage près de Perpignan. Ils auraient d’abord demandĂ© Ă  une sexagĂ©naire de remettre son haut de maillot puis ensuite Ă  d’autres femmes.

Une des vacancières, choquĂ©e de la scène, tĂ©moigne pour France 3 : « Je suis allĂ©e voir les gendarmes et leur ai demandĂ© si pour eux, bronzer les seins nus Ă©tait une atteinte Ă  la pudeur. Ils m’ont demandĂ© de circuler« .

Ce qui est reproché aux gendarmes sur les réseaux ? De traquer les femmes topless au lieu de traquer les harceleurs ou les agresseurs.

Les femmes pratiquent de moins en moins le topless par peur, non pas des gendarmes, mais des agresseurs. François Kraus, le directeur du PĂ´le Politique & ActualitĂ© de l’Ifop explique que « les jeunes femmes de moins de 25 ans se couvrent les seins par la crainte d’attiser le dĂ©sir des hommes et, pour une majoritĂ© d’entre elles, d’ĂŞtre l’objet d’agressions physiques ou sexuelles« .

Les gendarmes leur ont ici retiré le droit de faire du topless.

Pas d’interdiction de la loi

Bronzer les seins nus ne rentre pas dans le cadre de l’exhibition sexuelle. La pratique du topless est lĂ©gale sauf si un arrĂŞtĂ© municipal l’interdit. En l’occurence, Ă  Sainte-Marie-la-mer, il n’y en a pas. Les gendarmes n’Ă©taient donc pas en droit de demander Ă  ces femmes de se rhabiller.

De nombreuses femmes pratiquent toujours le topless. Selon un sondage de l’Ifop, elles reprĂ©sentent 22% d’entre elles. Elles s’indignent donc sur les rĂ©seaux de ne plus se sentir libre de le faire. Elles dĂ©noncent aussi l’hyper-sexualisation qui pèse toujours autour de leur corps.

La Porte-parole de la Gendarmerie Nationale s’est aussi exprimĂ©e sur Twitter : « Vous me verrez toujours en uniforme mais la pratique du bronzage topless est, elle, bien autorisĂ©e Ă  la plage de Sainte-Marie-la-Mer. Maladresse de deux gendarmes en sĂ©curisation qui ont cru bien faire…« 

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lingerie Sextoys Accessoires

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !