J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
Les Etats-Unis attaquent en justice Netflix pour le film français "Mignonnes"

Les Etats-Unis attaquent en justice Netflix pour le film français « Mignonnes »

Par | 9 octobre 2020

En AoĂ»t, les affiches Netflix du film « Mignonnes » faisaient polĂ©miques sur les rĂ©seaux. Aujourd’hui, le Texas poursuit Netflix pour pĂ©dopornographie.

L’hypersexualisation des jeunes filles passe mal

Netflix avait fait la promotion du film « Mignonnes » de Maimouna DoucourĂ© avec une affiche qui mettait en avant les jeunes hĂ©roĂŻnes en petites tenues. Ainsi hypersexualisĂ©es, le visuel apparaissait en totale contradiction avec le vĂ©ritable sujet et message du film qui veut justement dĂ©noncer l’hypersexualisation des jeunes filles.

Pour les personnes n’ayant pas vu « Mignonnes », bien que retirĂ©e rapidement, l’affiche gĂ©nĂ©ra un tollĂ© et le long-mĂ©trage fut aussi critiquĂ© en dĂ©pit de son vrai message… L’Etat du Texas aux Etats-Unis n’a eu que faire des vĂ©ritables intentions du film et a dĂ©cidĂ© de poursuivre Netflix.

Poursuite en justice

Le Netflix amĂ©ricain a Ă©tĂ© inculpĂ© par le Texas pour pĂ©dopornographie en raison de l’affiche mise en avant et de la diffusion de « Mignonnes ».

Le procureur du comtĂ© de Tyler au Texas accuse Netflix, Ă  travers le film et les visuels, de promouvoir « en connaissance de cause des Ă©lĂ©ments dĂ©voilant les parties gĂ©nitales de mineurs de moins de 18 ans vĂŞtus ou partiellement vĂŞtus« . Ces Ă©lĂ©ments pouvant provoquer un « intĂ©rĂŞt lubrique pour le sexe« , selon le grand jury rĂ©uni par le procureur. L’assemblĂ©e pense de plus que le long-mĂ©trage n’a « aucune valeur littĂ©raire, artistique, politique ou scientifique rĂ©elle« .

Les attaques du Texas vis Ă  vis du film ne datent pas d’hier. Une enquĂŞte pour pornographie infantile avait Ă©tĂ© lancĂ©e en Septembre par le sĂ©nateur Ted Cruz qui n’avait pourtant pas vu le long-mĂ©trage. Le procureur gĂ©nĂ©ral du Texas avait lui aussi demandĂ© Ă  Netflix de retirer « Mignonnes » de son catalogue.

Indignation

Avec cette poursuite en justice, la libertĂ© d’expression qu’implique le film serait-elle remise en question ?

La procĂ©dure apparaĂ®t de cette manière plus comme un coup de tonnerre afin de « montrer l’exemple ». Une porte parole a ainsi expliquĂ© auprès de l’AFP que « Mignonnes est une chronique sociale contre la sexualisation des jeunes enfants. Cette accusation est sans fondement et nous continuons de soutenir le film« .

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lingerie Sextoys Accessoires

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !