J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
Le porno avant Internet, comment c'Ă©tait ?

Le porno avant Internet, comment c’Ă©tait ?

Par | 13 octobre 2020

Avant les annĂ©es 70, avec l’opposition des religions, le porno Ă©tait considĂ©rĂ© comme un pĂ©chĂ©. Il s’est ensuite dĂ©mocratisĂ© durant la rĂ©volution sexuelle oĂą les films pornographiques ont Ă©tĂ© progressivement autorisĂ©s en France. Dans les annĂ©es 70 Ă  90, avant qu’Internet n’arrive, la pornographie a connu moult rebonds !

Le porno au cinéma

Pour regarder un porno il fallait se rendre dans un cinĂ©ma. Et pas n’importe lequel puisque la diffusion de contenus pornographiques Ă©tait encadrĂ©e par la loi française. De ce fait, le gouvernement taxait fortement les cinĂ©mas X, les regroupant en un petit secteur spĂ©cialisĂ© et marginalisĂ©.

La production de films pornographiques demeurant difficile en France, chaque importation revenait très chère et Ă©tait protĂ©gĂ©e. C’est ainsi que les professionnels se rendaient Ă  la douane pour regarder les films en amont et dĂ©cidaient ensuite s’ils en achetaient les droits de diffusion.

Aujourd’hui la quasi totalitĂ© des cinĂ©mas porno a fermĂ© en France dont notamment la rĂ©fĂ©rence parisienne : le Berveley.

Le porno en VHS

Lorsque la VHS (Video Home System) autrement dit la fameuse cassette est arrivĂ©e dans nos maisons et sur nos Ă©crans tĂ©lĂ© Ă  la fin des annĂ©es 70, le porno est devenu beaucoup plus facile d’accès.

Plus besoin de se rendre au cinĂ©ma pour regarder un porno ! La VHS s’avère alors discrète et personnelle et permet d’Ă©chapper aux contraintes lĂ©gales des cinĂ©mas porno français. Les arrières boutiques des vidĂ©o-clubs vont alors exploser avec la vente et la location de ces cassettes Ă©rotiques.

Les romans photos avant la vidéo

Quid de la pornographie avant les annĂ©es 70 ? Les consommateurs Ă©taient très friands d’albums photos pornographiques qui ont commencĂ© Ă  se dĂ©velopper après la première guerre mondiale.

Les contenus ne semblaient cependant pas aussi explicites qu’aujourd’hui… La loi française censurait beaucoup la pornographie : aucun poil d’intimitĂ© ne devait ĂŞtre visible. C’est ainsi que des retouches Ă©taient faites en « ajoutant » des culottes aux filles nues.

Lorsque la lĂ©gislation française s’est relâchĂ©e au fur et Ă  mesure, des revues magazines ont commencĂ© Ă  apparaĂ®tre en mĂŞme temps que les cinĂ©mas porno dont notamment Union en 1972.

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lingerie Sextoys Accessoires

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !