J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
Le premier film érotique est français !

Le premier film érotique est français !

Par | 5 novembre 2020

Le premier film de l’histoire a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© puis projetĂ© en 1895. Avec cette invention, il n’a pas fallu longtemps pour que la pornographie s’installe : en 1896 sort Le Coucher de la MariĂ©e, le premier film pornographique (pour l’Ă©poque). Et son rĂ©alisateur, LĂ©ar, de son vrai nom Albert Kirchner… est français !

Un cinĂ©ma osĂ© pour l’Ă©poque

Le cinĂ©ma n’en Ă©tant qu’Ă  ses prĂ©mices, le film dure seulement 7 minutes. Il a par ailleurs Ă©tĂ© tournĂ© dans l’un des premiers studios de Paris.

Le court-mĂ©trage raconte l’histoire d’un couple dans sa chambre nuptiale (quasiment) prĂŞt Ă  passer Ă  l’acte. Et pour cause, la scène montre « l’effeuillage » de la mariĂ©e qui enlève au fur et Ă  mesure sa robe très chargĂ©e et ses diffĂ©rents accessoires (veste, robe, jupons, sous-jupons, corsage). Derrière le paravent se trouve le mari, qui n’en peut plus d’attendre que sa femme se dĂ©shabille, prĂŞt Ă  fondre Ă  chaque coup d’Ĺ“il passĂ©… Voici donc le premier strip-tease de l’histoire du cinĂ©ma !

Sans nuditĂ©, le court-mĂ©trage suggère seulement l’Ă©rotisme de la scène. On est donc bien loin des films pornographiques explicites actuels… mais pour l’Ă©poque, c’est dĂ©jĂ  très osĂ© !

Adaptation d’un pièce de théâtre

Le film tire son adaptation de la pièce de théâtre : Le Coucher de la MariĂ©e, qui en 1895 faisait dĂ©jĂ  fureur ! Les spectateurs se pressaient aux reprĂ©sentations donnĂ©es Ă  l’Olympia, pour y voir l’actrice principale faire un strip-tease en dĂ©voilant son maillot de corps. La nuditĂ© n’est pas au rendez-vous mais Ă  l’Ă©poque cela fait grand bruit !

Le court-mĂ©trage adaptĂ© fut diffusĂ© au CafĂ© de la Paix dans le 9ème arrondissement de Paris. Il connaĂ®tra un franc succès mais aussi une vague d’indignation pour une sociĂ©tĂ© encore puritaine. Aujourd’hui, sur les 7 minutes du film, seulement 2 restent visibles… le court-mĂ©trage Ă©tant en cours de restauration.

En 1897 sort un autre film érotique nommé Après le bal où la scène dévoile une femme qui se déshabille et prend un bain.

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !