J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
Les Françaises et la masturbation

Les Françaises et la masturbation

Par | 1 septembre 2020

Quels rapports ont les Françaises Ă  l’auto-Ă©rotisme ? La masturbation reste-t-elle tabou ? Au sein du couple, qu’en est-il ?
Pour rĂ©pondre Ă  ces questions, l’Ifop a rĂ©alisĂ© une enquĂŞte en 2017 pour Le plaisir fĂ©minin.

Les femmes ne parlent pas de la masturbation Ă  tout le monde

Le plaisir onaniste a longtemps Ă©tĂ© tabou pour les femmes. ConsidĂ©rĂ© comme une activitĂ© sexuelle assumĂ©e et rĂ©servĂ©e aux hommes (95% d’entre eux admettent se masturber en 2017), elles n’osaient pas en parler.

Cela reste majoritairement le cas aujourd’hui puisqu’elles gardent encore cette pratique secrète. Plus de 80% des femmes n’oseraient pas en discuter avec leur entourage (amis, famille, mĂ©decin…).

Mais les langues se dĂ©lient tout de mĂŞme quand il s’agit de leur partenaire. Elles seraient 55% Ă  vouloir le dire Ă  leur moitiĂ©, surtout pour les jeunes femmes de 18 Ă  24 ans.

La masturbation assumée ?

En comparaison d’il y a 50 ans, la masturbation semble plus assumĂ©e par les Françaises aujourd’hui ! Bien qu’elles ne veulent pas l’avouer Ă  leurs proches, les femmes sont plus libĂ©rĂ©es qu’avant sur le sujet. Selon le sondage de l’Ifop, 74% des femmes interrogĂ©es auraient avouĂ© s’ĂŞtre dĂ©jĂ  caressĂ©es au moins une fois dans leur vie (52% rĂ©gulièrement). Alors que dans les annĂ©es 70, seulement 19% des femmes assumaient se masturber.

Elles restent une minoritĂ© par rapport aux hommes : en matière d’auto-Ă©rotisme, il n’y a pas encore d’Ă©galitĂ© homme-femme.

La masturbation et le couple

Eh non, il n’y a pas que les cĂ©libataires qui se masturbent ! Les femmes se touchent aussi en couple. Avec leur partenaire ou bien sans, elles seraient plus de 28% en couple Ă  se caresser au moins une fois par mois.

La majoritĂ© (46%) d’entre elles arriverait d’ailleurs mieux Ă  jouir en se donnant du plaisir toute seule plutĂ´t que par la pĂ©nĂ©tration vaginale ou le cunnilingus. Mais les femmes restent aussi plus sensibles Ă  la stimulation clitoridienne, moins Ă  la vaginale. Ceci explique cela…

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lingerie Sextoys Accessoires

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !