J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr

Vous saurez tout sur le cunnilingus !

Par | 9 décembre 2020

La fellation pour les hommes, tout comme le cunnilingus pour les femmes rentrent dans les pratiques sexuelles orales les plus courantes !

Pouvant être un simple préliminaire ou un acte sexuel à part entière conduisant à l’orgasme, le cunni consiste en une excitation avec la bouche et la langue de la vulve et du clitoris. Focus sur cette pratique… très humide !

Le cunnilingus, une pratique apprĂ©ciĂ©e ?

Le cunnilingus apparaît comme une pratique très courante dans la sexualité. Selon un sondage de l’Ifop pour Elle, 90% des Françaises auraient déjà reçu un cunni au moins une fois dans leur vie. Pour 40% des femmes, cela représenterait un acte régulier : leur partenaire leur sucerait/lécherait le sexe souvent.

Pour autant, est-ce une pratique réellement appréciée des femmes ? Pas tout le temps… Selon un sondage Ipsos pour Psychologie Magazine, seulement 52% des Françaises affirmeraient apprécier le cunnilingus. Pourquoi ? Ce n’est pas un acte indispensable pour atteindre l’orgasme. Certaines femmes l’adorent et d’autres moins…

La masturbation semble prĂ©fĂ©rĂ©e : 77% des Françaises jouiraient très facilement par auto-Ă©rotisme, selon un sondage de l’Ifop pour CAM4. D’autres prĂ©fèreront jouir avec un cunni : seulement 29% des femmes atteindraient l’orgasme facilement avec cette pratique. Tandis que pour certaines, la jouissance peut aussi passer par la pĂ©nĂ©tration : 26% des femmes arriveraient Ă  avoir un orgasme facilement de cette manière.

Quelques conseils pour faire un cunni

Tout d’abord, assurez-vous que votre partenaire est d’accord et a envie de recevoir un cunnilingus. Les chiffres précédents nous montrent bien que les femmes ne semblent pas toutes friandes de cette pratique buccale.

Pendant l’acte la communication reste primordiale. Il n’y a pas une manière de faire qui est la bonne. Aucune femme ne s’avère pareille : une peu aimer un certain mouvement de langue, tandis qu’une autre l’apprĂ©ciera peu… alors le mieux reste de demander et de communiquer ! Votre partenaire pourra ainsi vous dire quels gestes, pressions, mouvements… elle prĂ©fère, au fur et Ă  mesure de la pratique. Laissez-vous guider. Vous pouvez aussi faire attention Ă  ses rĂ©actions pendant l’acte, le plaisir passe aussi par la communication non-verbale.

Pour faire jouir une femme, le cunnilingus peut prendre un certain temps et des douleurs musculaires au niveau de la mâchoire ou même de la langue peuvent apparaître. Dans ce cas, n’hésitez pas à varier vos mouvements pour ne pas faire fonctionner toujours le même muscle : bouger la tête pour créer le mouvement, bouger la langue, aspirer/sucer le clitoris.

Se protĂ©ger !

Lors de la pratique du cunni, des risques de transmission d’IST restent présents mais il est tout à fait possible de se protéger ! Pour cela, un préservatif peut-être découpé en rectangle et ensuite placé sur la vulve. Il faut penser à le maintenir avec les mains durant tout le rapport pour pouvoir lécher au travers et prodiguer un cunnilingus en toute sécurité.

La digue dentaire apparaît aussi comme une autre option efficace. En latex et imperméable, elle s’utilise comme le préservatif découpé mais déjà prête à l’emploi.

(Image Ă  la une : Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !