J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr

Smack : le jeu de société érotique et inclusif

Par | 5 juillet 2021

Pour le plaisir de tous.tes !

« La cul-riosité n’est pas un vilain défaut. ». Voici le slogan du nouveau jeu de société développé par le love store strasbourgeois Les (Dé)boutonné.e.s.

Caroline Nerry et Adèle Roy sont les créatrices du love store Les (Dé)boutonné.e.s. Se détachant de l’aspect « glauque et porno » des sex-shops, elles proposent un univers qui aborde la sexualité avec bienveillance et inclusivité.

Leur projet se nomme « Smack », un jeu de société érotique et inclusif pour les couples. Cette petite boite violette regorge de surprises. 165 cartes pleines de défis répartis dans trois catégories : 1, « on s’échauffe doucement Â», 2, « la température monte Â» et 3, « vêtements très optionnels Â». Adèle Roy précise elle-même « Le premier niveau reste assez gentil… mais il ne faut pas jouer avec ses beaux-parents, hein ?« 

À l’initiative de Smack, il y a une envie de diversifier le monde des jeux de société et de créer un objet pouvant répondre à tous les profils de couple (hétéros, lesbiennes, homosexuels ou non-binaires). La fondatrice confie à ActuStrasbourg  » Après avoir constaté un manque sur le marché, nous avons décidé de créer notre propre jeu de société en accord avec nos valeurs : c’est-à-dire rendre la sexualité accessible à tous(tes), qu’importe l’orientation sexuelle et l’identité de genre, l’important c’est l’envie et le plaisir !« .

Un jeu vraiment pas comme les autres

Cette boite magique contient quelques surprises : les règles du jeu, 165 cartes, un dé pour laisser place au hasard, jusqu’ici, rien de plus normal. La surprise se créée lorsque l’on découvre qu’un bandeau et un vibromasseur sont également de la partie !

Les règles du jeu sont simples et tiennent en un seul mot : plaisir. « Des questions intimes aux défis les plus piquants, les joueurs(ses) se (re)découvriront au travers de défis, gages, jeux de rôles, kamasutras…« , promet un dossier de presse.

Pour financer un tel projet, les créateurs sont passés par une cagnotte publique disponible sur Ulule. Passer par un éditeur classique de jeux de société aurait été impossible comme le précise Adèle Roy pour France 3 Grand Est : « C’est compliqué au vu du sujet. »

La cagnotte mise en place prend fin ce mardi 6 juillet 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !