J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr
homme pense sexe 7 secondes

Les hommes pensent-ils au sexe toutes les 7 secondes ?

Par | 15 septembre 2022

Les cerveaux des hommes et des femmes, ainsi que leurs capacitĂ©s cĂ©rĂ©brales, connaitraient quelques diffĂ©rences en fonction de leur sexe : taille, matière grise, matière blanche, niveau d’empathie ou capacitĂ© Ă  travailler dans l’abstrait… mais qu’en est-il de nos pensĂ©es ? Sont-elles si diffĂ©rentes ?
Selon un sondage déclaratif, oui. Et les hommes penseraient bien plus régulièrement au sexe que les femmes (mais pas toutes les 7 secondes !)

Un homme aurait 19 pensées par jour au sujet du sexe

L’engouement autour du livre What Every Man Thinks About Apart From Sex (Ă  quoi pensent les hommes quand ils ne pensent pas au sexe?) de Sheridan Simove et composĂ© de 200 pages blanches traduit bien l’idĂ©e tenace que les hommes « ne pensent qu’Ă  ça ». Qu’au sexe. Mais cela reste Ă  relativiser.

Selon une Ă©tude parue en janvier 2012 dans le Journal of Sex Research, et menĂ©e par l’universitĂ© de l’Ohio, un homme aurait environ 19 pensĂ©es par jour sur le sexe, contre seulement 10 pour les femmes.

Mais ce n’est pas tout ! Les hommes penseraient Ă©galement plus Ă  la nourriture (18 pensĂ©es quotidiennes) et au sommeil (10 pensĂ©es quotidiennes) que les femmes.

Ce sont donc les pensées liées aux contraintes physiologiques et à la santé (sexe, sommeil, nourriture, etc.) qui occuperaient les pensées des hommes, pas seulement leur libido !

Serons-nous toujours obsédés par le sexe ?

Rien n’est moins sĂ»r ! Cette Ă©tude a Ă©tĂ© menĂ©e sur des jeunes de 18 Ă  25 ans, un âge oĂą les besoins physiologiques sont particulièrement importants avant de s’estomper avec le temps.

Le contexte change Ă©galement, surtout dans le monde occidental. La reconnaissance de l’asexualitĂ© (ne connaĂ®tre aucun appĂ©tit sexuel) gagne de plus en plus de terrain chez les jeunes, en particulier ceux de moins 30 ans.

Et puis, il convient Ă©galement de dĂ©finir ce qu’est une pensĂ©e. Dure-t-elle 10 minutes chez les femmes, et quelques secondes chez les hommes ? Est-elle un souvenir, un fantasme, une crainte ?

L’Ă©tude ne le dit pas non plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *