J’autorise Sexe en France et Google à connaître mes statistiques de visite.

Par Union.fr

5 ressources pour mieux comprendre les identités LGBTQIA+

Par | 14 avril 2021

« Pourquoi je ne peux pas utiliser le mot gouine ? C’est quoi ĂŞtre trans ? L’homosexualitĂ© c’est un choix non ? C’est quoi la diffĂ©rence entre le sexe et le genre ? Pourquoi les personnes LGBT sont encore dans les manif’ ? C’est pas si grave de dire pĂ©dĂ©, si ? Â» N’avez-vous jamais entendu, ou posĂ© ces questions en soirĂ©e, Ă  table, entre amis ou en famille, Ă  des hĂ©tĂ©ros ou Ă  des personnes queer* ? 

Les identités de genre et la non-hétérosexualité soulèvent de nombreuses interrogations, et en particulier chez les personnes hétérosexuelles cisgenres. Cette incompréhension est parfois (souvent) source de discriminations, de stigmatisations et de violences. Les luttes LGTBQIA+** ont encore un long chemin à parcourir et nécessitent un travail d’éducation et de visibilisation. 

Seulement voilĂ , parfois les personnes concernĂ©.e.s n’ont ni l’envie, ni l’énergie de rĂ©pondre constamment aux mĂŞmes questions et c’est aux autres de s’y intĂ©resser, d’aller chercher les rĂ©ponses et de remettre en question leurs croyances. Pour se faire, il s’agit de laisser la parole aux personnes queer, et surtout de les Ă©couter.

Alors pour celles et ceux qui souhaitent en apprendre un peu plus, Sexe En France vous propose une sĂ©lection de 5 ressources qui se veulent accessibles. Elle prennent diffĂ©rents formats, permettent de faire un premier pas dans les questions du genre et surtout, elles donnent la parole aux personnes concernĂ©.es. 

*Queer : Terme utilisĂ© pour dĂ©signer l’ensemble des minoritĂ©s sexuelles et de genres, Ă  savoir les personnes ne correspondant pas aux modèles dominants de l’hĂ©tĂ©rosexualitĂ© et/ou de la cisidentitĂ©. Ă€ l’origine, le terme anglais queer ou « Ă©trange, bizarre Â» est une insulte homophobe avant que les militants homosexuels ne se l’approprient au milieu des annĂ©es 90 et lui retirent son caractère injurieux.

** LGBTQIA+ : Lesbienne, Gay, Bisexuel.le.s, Transgenre, Queer, Intersexe, Asexuel.e (+ : pansexuel.e.s, personnes non binaires, en questionnement de genre, genre fluide…) 

« Camille Â» le podcast qui dĂ©construit l’hĂ©tĂ©ronormativitĂ©

HomosexualitĂ©, transidentitĂ©, non binaritĂ©, culture queer et reprĂ©sentation, c’est tout ce dont il est question dans le podcast de Camille Regache produit par Binge Audio. Camille analyse, dĂ©cortique et dĂ©construit ce qui a attrait aux identitĂ©s de genre et aux sexualitĂ©s. Il nous permet de comprendre comment se manifeste l’hĂ©tĂ©ronormativitĂ©* dans nos quotidiens, de dĂ©faire les clichĂ©s sur le queer ou encore de mettre en lumière les formes multiples, souvent insidieuses, de l’homophobie. 

C’est quoi être un.e allié.e des luttes LGBT ? Comment la médecine façonne des corps genrés ? Pourquoi l’insulte enculé est homophobe ? Toutes ces questions sont soulevées et débattues dans des épisodes d’une quarantaine de minutes, qui donnent la parole aux concerné.e.s et à des spécialistes : sociologues, philosophes, militants ou encore journalistes.

Camille est un programme accessible et Ă©ducatif. S’il s’adresse aux gays, lesbiennes,  bisexuel.le.s, ou personnes trans, il est surtout destinĂ© aux hĂ©tĂ©ros. Par ce qu’avant d’être alliĂ©.e, il s’agit de questionner sa propre construction et ses privilèges et de comprendre les mĂ©canismes sociaux faisant de l’hĂ©tĂ©rosexualitĂ© un système politique**. 

*HeteronormativitĂ© : Norme sociale faisant de l’hĂ©tĂ©rosexualitĂ© la seule orientation sexuelle ou la seule norme. La vision hĂ©tĂ©ronormĂ©e implique un alignement entre sexe biologique, identitĂ© de genre, orientation sexuelle et rĂ´le de genre et est reliĂ©e Ă  l’homophobie. Les pratiques hĂ©tĂ©normĂ©es sont qualifiĂ©es d’oppressives et induisent la marginalisation d’autres forme de sexualitĂ©s. L’hĂ©teronormativitĂ© doit ĂŞtre comprise comme un concept qui rĂ©vèle les attentes, les exigences et les contraintes apparaissant lorsque l’hĂ©tĂ©rosexualitĂ© est considĂ©rĂ©e comme une norme Ă  laquelle on doit se conformer dans la sociĂ©tĂ©. 

** IdĂ©e dĂ©fendue dans l’ouvrage « La pensĂ©e straight » de la philosophe, thĂ©oricienne et militante fĂ©ministe Monique Wittig 

« Une histoire de genre Â», le guide pour comprendre et dĂ©fendre les transidentitĂ©s 

Écrit par la militante Lexie, femme trangenre, cet ouvrage est une mine d’or d’informations pour les personnes s’intéressant aux questions du genre et de la transidentité. À visée éducative, il ne s’agit pas d’un essai théorique mais bien d’un guide pour comprendre les transidentités, qui déconstruit les préjugés et met en exergue les diverses formes que peut revêtir la transphobie. Ce livre est pensé comme une boussole pour les personnes trans souffrant d’isolement, d’incompréhension ou de stigmatisation. Il s’adresse également aux personnes cis s’interrogeant sur la transidentité et la construction sociale du genre. Encore une fois, la lutte contre les violences et les stigmatisations passe par la prise de conscience de sa cisidentité*, la remise en question de son propre rapport au genre et par la compréhension des identités trans. 

Pourquoi utiliser le deadname** est une forme de violence ? Pourquoi le terme transsexuel est problĂ©matique ? Qu’est ce que le passing ? Lexie rĂ©pond Ă  toutes ces questions dans son ouvrage mais aussi sur son compte Instagram @aggressievly_trans qui fournit le mĂŞme travail d’éducation et de visibilitĂ© de la transidentitĂ©. Transition et dĂ©transititon, prĂ©caritĂ©, tĂ©moignages, lois autour de la transidentitĂ©, ce qu’il ne faut pas dire aux personnes trans : en clair un compte Instagram riche et rĂ©fĂ©rencĂ© qui visibilise les personnes concernĂ©.e.s et Ă©duque celles qui ne le sont pas. 

CisidentitĂ©/Cisgenre: Personnes dont le sexe de naissance correspond Ă  l’identitĂ© de genre de la personne. 

Deadname : Nom de naissance ou le nom précédent d’une personne transgenre ou non binaire.

Coming out, le podcast qui libère la parole

Intimiste et bienveillant, le podcast Coming Out imaginĂ© par Élise Goldfab et Julia Layani invite des personnes connues ou non pour leur donner la parole quant Ă  leur coming out, mais pas que. Les invitĂ©.e.s retracent leur parcours de vie, leurs doutes, les violences qu’ils/elles/iels ont parfois subi et leur chemin vers l’acceptation. 

En passant devant le micro de Coming Out, Eddy de Pretto, Pomme ou encore Woodkid offrent la possibilitĂ© aux personnes queer d’avoir des modèles auxquels s’identifier et leurs tĂ©moignages donnent parfois de prĂ©cieux conseils. Le podcast Coming Out participe Ă  la diversitĂ© et Ă  l’amĂ©lioration des reprĂ©sentations des personnes LGBTQIA+ dans les mĂ©dias et l’espace public. 

Pour les personnes hĂ©tĂ©ro cisgenre, ce podcast permet d’avoir accès Ă  des vĂ©ritĂ©s et des expĂ©riences de vie qui leur sont inconnus mais qui existent bel et bien. Coming Out remet en question certaines rĂ©actions des personnes hĂ©tĂ©ro cis et invite Ă  les modifier pour plus d’inclusivitĂ© et de bienveillance. Une fois n’est pas coutume, il s’agit avant tout d’écouter. 

Intérieur queer : militant et intimiste

Si le podcast lancĂ© par France Inter s’est terminĂ© en 2020, il n’en reste pas moins une excellente ressource pour comprendre et se plonger dans le monde des cultures et des identitĂ©s LGBTQI+ dans une sĂ©rie de 10 Ă©pisodes. 

Interieur Queer est un podcast hybride et militant. Il part d’une conversation entre 3 amis se dĂ©finissant comme queer qui se questionnent ensemble sur les milieux LGBT et toutes les interrogations qu’ils soulèvent : C’est quoi le queer ? Faut-il politiser sa sexualitĂ© ? Pourquoi les femmes trans sont exclues de certaines luttes fĂ©ministes ? Comment penser l’intersectionnalitĂ© ? Interieur Queer mĂ©lange discussions entre potes autour d’une bouteille de vin, tĂ©moignages, investigations et documentaires. Du militantisme sur internet, aux relations familiales en passant par les soirĂ©es LGBTQIA+, l’hybriditĂ© de l’émission permet de parcourir un large Ă©ventail de sujets reliĂ©s aux identitĂ©s queer.  

Tartine de vie et Entre mec : les vidĂ©os de Benjamin Nevert 

Sur sa chaine YouTube, Ben Nevert, homme hĂ©tĂ©ro cisgenre, dĂ©construit les masculinitĂ©s sous un angle humoristique et Ă©ducatif. Sa sĂ©rie de vidĂ©o Entre Mecs dĂ©cortique les aspects de la virilitĂ© contemporaine. 

Le youtubeur est cependant loin de se cantonner Ă  la question des masculinitĂ©s et parcourt le vaste terrain de la sexualitĂ© et des identitĂ©s de genre. Ses Ă©missions, dans lesquelles il donne la parole aux personnes concernĂ©.es par les luttes LGBTQIA+, prennent la forme de discussions entre amis au cours desquelles on ne voit pas le temps passer. 

Relativement aux milieux queer, Sexe En France vous recommande 5 de ses vidĂ©os : 

MĂŞlant tĂ©moignages, informations, recommandations, discussions et rires, ces vidĂ©os se veulent expressĂ©ment accessibles et permettent d’aborder les questions du genre sous un angle frais et libĂ©rĂ©. S’installer devant une de ces Ă©missions, c’est entrer dans une bulle de partage, d’écoute, de comprĂ©hension et de bienveillance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lingerie Sextoys Accessoires

Notre boutique sexy

Articles Tendance

Recevez nos infos intéressantes et croustillantes en vous inscrivant à notre newsletter !